Le rapport d’expertise est l’outil d’influence par excellence pour peser sur la politique institutionnelle. Le 16 décembre 2015, dans « Accueillir l’engagement. Comment le sponsoring privé peut renforcer l’installation des réfugiés dans l’Union Européenne », l’Open Society, en collaboration avec le Migration Policy Institute, think tank « indépendant » (comprendre : basé à Washington DC et financé par les Fondations Bertelsmann, Ford, Rockefeller, Gates, l’Open Society ou encore la Carnegie et la Banque Mondiale, préconisait d’agir en parallèle des gouvernements pour « aider à accroître le nombre de places disponibles pour les réfugiés » et le regroupement familial.

Le rapport est une SPINOP inversant ce que pensent les peuples européens : selon lui, il y aurait un « large consensus : il devrait y avoir des voies sécurisées et légales pour que les réfugiés puissent atteindre le territoire de l’Union Européenne ».

Parmi les recommandations que formule le rapport à divers acteurs, on en notera deux pour la Commission européenne : « fournir un soutien aux ONG qui travaillent avec les gouvernements pour lancer des programmes pilotes et permettre potentiellement aux ONG de développer des formations et d’autres types d’information pour les sponsors ; suggérer que les contributions financières et en nature faits par les individus qui prennent des sponsorings privés soient déductibles des impôts ».

Présentation du rapport sur le site de l’Open Society :

https://www.opensocietyfoundations.org/voices/how-private-sponsorship-programs-could-help-resettle-refugees

Accès direct au rapport sur le site du Migration Policy Institute :

asylum-privatesponsorship-kumin-final