Tous les moyens sont bons pour user de son influence. L’EPIM (European Program for Integration and Migration) se présente comme résultant d’un réseau de fondations européennes, dont l’Open Society. Or celle-ci n’a rien de spécifiquement européen. Elle dispose de trois bureaux en Europe (Belgique, Hongrie, Royaume-Uni), et de deux autres aux Etats-Unis (New-York et Washington DC).

L’EPIM se donne pour but de « renforcer le rôle joué par la société civile en influençant les politiques de développement européennes et en promouvant des approches constructives pour la migration en Europe. »

Pour son programme 2016-2018, l’EPIM se fixe quatre priorités : 1) la détention des migrants 2) la réforme du Système d’asile européen commun (l’EPIM a notamment travaillée avec le Migration Policy Institute Europe 3) la réception et l’intégration sur le long terme des mineurs isolés recherchant la protection au sein de l’Union Européenne 4) l’accès des citoyens « mobiles » de l’Union Européenne au logement et aux aides sociales.

La chaîne Vimeo de l’EPIM donne plusieurs des partenaires des projets qu’elle finance, comme Pro Asyl et l’Hungarian Helsinki Committee, liées à W2EU (Welcome To Europe), qui fournit une aide illégale aux migrants, ou le Greek Council for Refugees, PICUM et Menedék, financées (comme l’Hungarian Helsinki Committee) par l’Open Society.

Objectifs de l’EPIM : http://www.epim.info/about-us/

Programme de subventions 2016-2018 de l’EPIM : http://www.epim.info/2016-2018-epim-iv-sub-funds

Un exemple Vimeo : https://vimeo.com/74189625